CHRONOLOGIE ALLUMAGE DU VULCAIN

 

LA CAMPAGNE DE LANCEMENT POST-INDUSTRIAL

 

song: 00 - 1101
song: 01 - 1110
song: 10 - 1010
song: 11 - 1111
lineup: B + I
discography: 1101111010101111 /7D6/
cover:

song: /..\/..\/..\
lineup: B + I + M + P
discography: - /7D5/

band: /Allumage du Vulcain\/zážeh Vulkánu\
location: Prague
start: 7D4
contact: ierich@allumageduvulcain.wz.cz
www: http://allumageduvulcain.wz.cz

 

CHRONOLOGIE DE LANCEMENT FINALE

H0 - 9 h 00 min : Début du compte à rebours final.

H0 - 7h30 : Vérification de l'alimentation électrique, des appareils de télémesure et de télécommande.
- Les circuits entre la salle de contrôle Jupiter 2 et le pas de tir sont contrôlés.
- Les réservoirs et le moteur Vulcain de l'EPC sont nettoyés et passés en configuration de remplissage et de mise en froid (refroidit car les ergols - combustible - arrivent à des températures très basse et ne doivent pas être réchauffés avant le lancement).

H0 - 6 heures : Passage de la table et de la zone de lancement en configuration finale. Les portes sont fermées, les sécurités retirées et les circuits de remplissage sont prêts.
- Le programme informatique de vol est chargé dans les deux calculateurs de bord
- Le lanceur teste les liaisons hertziennes (ondes radio) avec les appareils de la base de lancement (télémesure, trajectographie et télécommande)
- Les deux centrales inertielles sont maintenues alignées jusqu'à H0 - 5 s (ces centrales utilisent des accéléromètres et des gyroscopes pour connaître la localisation et la vitesse de la fusée dans un espace en 3D).

H0 - 5 heures : Évacuation de la zone de lancement, afin de démarrer les procédures de remplissage.

- Début du remplissage de l'EPC. Tout d'abord, on pressurise les stockables (ergols - combustibles) dans les réservoirs des wagons amenés aux pieds du pas de tir au sol (30 minutes). Ensuite, on refroidi les circuits de remplissage (30 minutes), c'est-à-dire les canalisations entre les réservoirs du pas de tir et Ariane 5. Enfin, on rempli les réservoirs cryogéniques d'Ariane 5 avec les réservoirs du sol (2 heures). Automatiquement, et ceci jusqu'à la séquence synchronisée, on complète les éventuels manques en ergols des réservoirs car les combustibles s'évaporent car l'hydrogène et l'oxygène liquides repassent légèrement à l'état de gaz en surface.
- Pressurisation des systèmes de pilotage (hydrauliques) et de commande. La pression emmagasinée permettra le contrôle des vannes, vérins de tuyères du Vulcain et des EAP.

H0 - 3 h 20 min : Mise en froid du moteur Vulcain. On descend la température du moteur pour qu'il soit bien froid lorsque le combustible arrivera.

H0 - 30 minutes : Prêt synchro : on contrôle automatiquement que toutes les installations du lanceur et du pas de tir sont prêtes.

SEQUENCE SYNCHRONISEE

H0 - 6 min 30 s : Début de la séquence synchronisée, séquence synchronisée - 6 minutes 30 secondes avant le décollage. Ces opérations sont pilotées par le Contrôle Commande Opérationnel (CCO) de l'ELA3 de façon entièrement automatique. Durant cette séquence tous les moyens participant au lancement sont synchronisés par le "temps décompte" distribué par le CSG.
Dans une première phase (jusqu'à H0-6s) le lanceur est mis progressivement en configuration de décollage.
Dans une deuxième phase (jusqu'à H0-3,2s) ou séquence irréversible, la séquence synchronisée n'est plus dépendante du temps décompte du CSG.
La dernière phase est la phase d'allumage du lanceur. En cas d'anomalie durant cette séquence, le lanceur revient en configuration H0 - 6 min 30 s

H0 - 6 min 30 s : Arrêt du remplissage complémentaire des réservoirs de l'EPC. On fixe les valeurs de carburant pour le vol. On ouvre les vannes de sécurité pour l'eau de refroidissement (= déluge d'eau qui arrose le pas de tir pour absorber la chaleur et les vibrations)
- Armement des barrières de sécurité mécaniques des lignes pyrotechniques. Il s'agit d'activer le système d'autodestruction en cas d'anomalie.

H0 - 4 min 30 s : Pressurisation lanceur des réservoirs d'oxygène et d'hydrogène liquides. Pour cela, on injecte de l'hélium sous haute pression et donc les réservoirs vont être mis sous la pression de quelques bars. Ainsi, le combustibles s'écoulera constamment bien fluide vers les pompes du moteur.
- Isolement des réservoirs et purge des ombilicaux lanceurs - sol. Ces ombilicaux sont en fait des canalisations qui ont permis de faire le plein d'Ariane 5. Ils faut les purger avec du gaz pour éviter les résidus. Ensuite, on les retire. La purge se fait avec de l'azote ou de l'hélium.

H0 - 3 min 30 s : Chargement du temps H0 dans les calculateurs, passage du second calculateur en mode veille active, observant le premier, tout en travaillant en parallèle. En cas d'anomalie du premier système, le système de bord prendra automatiquement le second calculateur qui aura fonctionner sans rien commander depuis le lancement.

H0 - 2 min : Ouverture des vannes d'alimentation du moteur Vulcain et arrêt de la mise en froid. Les pompes font circuler de l'hydrogène liquide dans tout le moteur pour le maintenir à froid. On parle de la recirculation.

H0 - 1 min : L'alimentation électrique de l'EPC passe de celle du sol à celle de bord. Le premier étage est donc alimenté maintenant par le système électrique d'Ariane 5.

H0 - 50 s : L'alimentation de tout le lanceur passe sur les batteries de bord et on coupe l'alimentation depuis le sol.

H0 - 37 s : Démarrage de la séquence d'allumage, démarrage des enregistreurs de bord qui sont des sortent de boîtes noires en cas d'anomalie durant le vol comme le premier vol 501.
- Armement des barrières de sécurité électriques des lignes pyrotechniques.

H0 - 30 s : Contrôle des purges ombilicaux sol / lanceurs, ouverture des vannes de déluge du château d'eau. Le pas de tir est inondé pour contrer la chaleur et les vibrations.

H0 - 22 s : Activation des systèmes de pilotage des étages inférieurs du lanceur. Il s'agit de logiciels qui contrôlent la première phase de vol.
- Autorisation de la prise en charge de gérance par le calculateur de bord. A présent, les différents organes de commande du lanceur peuvent donner des ordres aux pistons, pompes et systèmes de séparation.

H0 - 12 s : Contrôle des pressions de vol des réservoirs de l'EPC. On vérifie que l'oxygène et l'hydrogène liquides sont bien à la bonne pression pour le vol.

SEQUENCE IREVERSIBLE

H0 - 6 s : Mise à feu des charges d'allumage du Vulcain avec hydrogène.
- Armement et allumage des AMEF destinés à brûler l’hydrogène qui s’écoulera lors de la mise en froid de la chambre au démarrage du Vulcain

H0 - 5,5 s : Système de communication commuté du sol sur le lanceur

SEQUENCE D' ALLUMAGE

H0 - 3 s : Programme de vol activé, centrales inertielles en mode 'Vol'. A présent les calculateurs de vol calculent la trajectoire d'Ariane 5 et donnent les ordres aux moteurs.
- Vérification des états des calculateurs Passage en "mode vol" des systèmes de référence inertiels Activation de la pressurisation Hélium Surveillance des pressions LOX et LH2 Activation des fonctions navigation, guidage, pilotage

H0 - 2s jusqu' à H0 + 6,65s Allumage du moteur Vulcain et vérification de son bon fonctionnement (H0 correspond à l’ouverture de la vanne chambre hydrogène)

H0 + 6,9 s : Arrêt du système de sécurité sol d'allumage, contrôle du bon fonctionnement du Vulcain fait, Ariane 5 peut décoller

H0 + 7,05 s : Allumage des deux EAP, Ariane 5 décolle instantanément.

Ensuite, suivant la mission, la fusée va décoller à la verticale et puis basculer légèrement vers le nord ou l'est après environ 10 secondes de vol. Ensuite, on larguera les deux EAP après environ 1 min 30 s de vol. Les EAP auront consommé 1,9 tonnes / s de leur poudre.

Ensuite, une fois sorti de l'atmosphère, on largue la coiffe devenu inutile mais restant lourde (2 à 3 tonnes). Après 10 minutes de vol, l'EPC est largué, ses réservoirs étant vides. On allume alors le 2e étage, l'EPS qui va finir d'accélérer les satellites à la vitesse voulue.

Un lancement dure entre 25 et 35 minutes.

 temps /H0(s)  temps/H0(mn)  événement  altitude(km)  Vabs(m/s)  Vrel(m/s)
- - - - Vol propulsé EAP- EPC - - -
 7,34  0 '07 ''  décollage  ---  463,2  0
 12,91  0 '13 ''  début de la manœuvre de basculement  0,09  464  34
 17,05  0 '17 ''  début de la manœuvre de roulis. Cette manœuvre permet de placer les EAP dans le plan de la trajectoire.  0,3  470  65
 32,05  0 '32 ''  fin de la manœuvre de roulis  2,3  546  204
 49,9  0 '50''  transsonique(Mach = 1)  6,7  667  322
 69,3  1 '09 ''  Pression dynamique maximale.  13,5  895  528
 112,25  1 '52 ''  passage à gmax (43,5 m/s2)  39,2  2010  1598
 142,08  2 '22''  passage à g = 5,38 m/s² H1  66,1  2485  2052
 142,86  2 '23 ''  Séparation EAP  66,8  2487  2054
- - - - Vol propulsé EPC - - - -
 197,05  3 '17 ''  largage de la coiffe  105,8  2757  2301
 500  8 '20 ''  Intervisibilité Galliot-Natal  134    
 546,4  9 '06 ''  2ème pic de flux  135,7    6813
 582,05  9 '42 ''  extinction de l'EPC (H2)      
 588,06  9 '48 ''  Séparation de l'EPC  149  8267  7796
- - - - Vol propulsé EPS - - - -
 595,05  9 '55 ''  Allumage de l'EPS  152  8264  7792
 762  12 '42''  Interv Natal-Ascension  245,8  8429  7951
 1000  16 '40 ''  Point intermédiaire EPS  459  8651  8161
 1313  21 '53 ''  Interv Ascension-Malindi  951,6  8895  8369
 1492,4  24 '52 ''  Début de blow-down EPS  1367  9036  8501
 1590,2  26 '30 ''  extinction de l'EPS (H3-1)  1651  9118  8570

 temps /H0(s)  temps/H0(mn)  événement  altitude(km)
- - - - phase "balistique" - - -
 1592,2  26 '32 ''  Début orientation d' ATLANTIC BIRD 1  1651
 1685,3  28 '05 ''  Séparation ATLANTIC BIRD 1  1946
 Jusqu'à 1906,5   31 '47 ''  Manœuvres d'orientation du SYLDA  
 1907  31 '47 ''  Phase 7 : Séparation SYLDA  2729
 Jusqu'à 2038  33 '58 ''  Phases 8 et 9 - orientation avant Boost  
     Phase 10 - Boost contrôlé de durée 44 s  3403
     Phase 11 - orientation de MSG-1  
 2143  35 '43 ''  Phase 12 - mise en spin à +30 °/s  
 2174  36 '14 ''  Séparation MSG-1  3766
 2184  36 '24 ''  Phase 15 .- Despin du composite  
 2214  36 '54 ''  Phase 16 et 17 - orientation avant Boost  
 2340  39 '  Phase 17 - Boost contrôlé de durée 40 s  
 2380  39 '40 ''  Phases 18 et 19 - orientation EPS  
 2601  43 '21 ''  Phase 20 - mise en spin à 45°/s  
 2894  48 '14 ''  Début de passivation EPS  6726
 3044  50 '44 ''  Début de passivation SCA  7339

© 7D4-7D7 IERICHed Inc. All rights reserved.